« J’aime quand c’est drôle,
insolite, tendre. »

Téléchargements

Raconteuse et marionnettiste, mais pas que…

Le mot «ennui» est étranger à son vocabulaire. Comment le connaîtrait-elle alors qu’il y a tant à faire, à découvrir, à vivre, à partager? Aux âmes passionnées et curieuses, rien n’est impossible. Le goût des belles histoires, qui l’anime depuis toujours, incite Dominique Annoni à écrire la sienne avec un soin particulier.

Dire une histoire en bonne compagnie
Dans une de ses vies, Dominique Annoni a étudié la sociologie et enseigné la pratique de la philosophie, le théâtre, les sciences humaines et le français. Dans une de ses vies, elle se forme au théâtre au Conservatoire de Genève, puis au mime, à la danse et au travail de la voix, à Montréal notamment.

Dans la vie, Dominique Annoni est conteuse, marionnettiste, éditrice et aussi écrivaine, confiant au papier les histoires qu’elle a inventées. Conteuse ou plus précisément raconteuse, parce que, dit-elle, elle ne sait pas «dire une histoire sans prendre avec (elle) quelqu’un ou quelque chose, que ce soit un musicien, une marionnette, une noisette, un chapeau, une danseuse» et bien d’autres choses encore.

Comme s’ils étaient au milieu de leurs jouets
Si elle s’adresse aussi aux adultes et aux aînés, les spectacles pour enfants qu’elle présente depuis vingt ans, et dont elle a écrit la plupart, sont toujours placés sous le signe de l’interaction. Un goût qui lui vient sans doute de la pratique de la philosophie, qu’elle a enseignée aux enfants. «L’idée est de jouer avec eux comme si j’étais chez eux, au milieu de leurs jouets.»

Elle qui s’enthousiasme de voir la magie opérer face à la marionnette, quel que soit l’âge du public, confie être restée une grande enfant. Le petit loup qui lui a demandé, au terme d’une représentation, si elle était un adulte ou un enfant lui a fait sans le savoir le plus beau des compliments.

Vite dit

  • Naît le 30 octobre 1958, grandit à Genève, vit à Fribourg depuis 2010 avec son mari Jean-Marie Annoni
  • Fille de Jean et Suzanne Schild
  • Fait ses premiers pas sur scène lorsqu’elle vit à Montréal
  • Mère de quatre enfants: Emmanuelle, circassienne et Laurent, comédien, avec lesquels elle a parfois partagé la scène, Marianne, enseignante en primaire et Philippe, fan de philo, de maths et de théâtre
  • Fan de cinéma, lecture, dessin, natation et cuisine
  • Bénévole auprès de plusieurs associations